Maraîchage et soins des animaux dans une micro-ferme bio


Maraîchage et soins des animaux dans une micro-ferme bio

Bretagne

1 jour

Entre 1 et 12

Box

Votre programme

Nous vous accueillerons dès 10h.
Puis nous irons ouvrir à tous nos animaux : les volailles, les moutons, les chèvres, les cochons etc. Nous en profiterons pour découvrir nos lieux.
Nous partagerons un bon déjeuner composé à partir de produits de la ferme et de produits bios.
Il sera ensuite temps de préparer le marché (dimanche) ou la vente à la ferme (jeudi). En fonction de la saison, il y aura du travail au jardin : semis, plantage, récolte.
Vous nous quitterez vers 17h.

Inclus : Petit-déjeuner, déjeuner, dîner, hébergement

Salut, nous c'est Rémi et Victorien !

Je suis arrivé en Bretagne il y une dizaine d’années après avoir grandi en Champagne au milieu des vignes. J’ai d’abord commencé à travailler dans l’administration et, la trentaine approchant, j’ai décidé de faire une formation agricole afin de me reconvertir dans un domaine qui m’intéressait tout particulièrement : l’agriculture !

Après avoir trouvé des terres il y a 3 ans, j’ai créé avec Rémi, mon compagnon, ma ferme bio à 15 minutes au sud de Rennes même si lui conserve une activité extérieure. J’ai installé plusieurs ateliers sur la ferme pour être un maximum auto-suffisant et ne pas faire toujours la même chose !
Un atelier maraîchage où je produis des légumes bio (sous serre et en plein champs), un verger, des poules pondeuses, de la viande de volailles, quelques porcs en plein air, un petit troupeau de brebis et enfin quelques chèvres pour le plaisir.
Ah ! J’oubliais : au printemps, j’ai une grosse activité de plants potagers et à l’automne, je fais des confitures et du jus de pommes avec mes fruits. Je commercialise mes produits uniquement en vente directe à la ferme et sur les marchés.

Ma vision de l’agriculture
Dès mon installation, j’ai souhaité me faire certifier bio pour être en phase avec mes convictions. Par ailleurs, je suis attaché à la préservation des races locales à faible effectif qui ont été abandonnées ces dernières décennies au profit de races plus prolifiques et grandissant plus vite. Pourtant, ces races ont une plus forte résistance et s’adaptent mieux à leur milieu, ce qui permet d’avoir peu recours aux antibiotiques et vaccins, et surtout une viande de qualité qui a pris le temps de grandir. C’est ce qui m’a poussé à vouloir travailler avec des porcs blancs de l’ouest, des chèvres des fossés et des moutons landes de Bretagne.

Avis (0)

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.